Fenêtre bois : avantages, marques et prix (2022)

La fenêtre en bois est la star de la rénovation de fenêtre ancienne et la favorite des maisons écologiques.

Les propriétés isolantes et le charme intemporel du bois y sont pour beaucoup.

Guide pour choisir votre fenêtre ou porte-fenêtre en bois.

Quel est le bois utilisé en menuiserie ?

Les essences de bois sont multiples, et à chaque essence de bois ses caractéristiques.
Certains bois griseront sous les effets climatiques, alors que d’autres garderont leur teinte. Les bois denses ne fissureront pas avec le temps…

La question du choix de l’essence de bois est donc essentielle. Une fenêtre en bois ou une porte en bois sera exposée au vent, à la pluie, au soleil… Et le bois n’est pas aussi insensible que le PVC ou l’aluminium aux changements de température.

Quel bois choisir pour ses fenêtres ?

  • Le pin Douglas, ou pin d’Oregon : Un bois relativement facile à trouver. C’est un bois résineux jaune à brun qui est énormément utilisé en menuiserie extérieure : charpentes, moulures, abris de jardin… Ses performances mécaniques sont excellentes (il est robuste et ne se déforme pas), à condition d’avoir été correctement traité.
  • Le teck : un bois tropical très recherché pour son excellent comportement face à l’humidité. C’est une essence de bois précieux, exotique et imputrescible qui a également pour lui la durabilité de sa teinte (dorée avec des veines noires). En toute logique, c’est une des essences de bois les plus chères, mais aussi parmi les plus fiables.
  • Le mélèze : un autre résineux très durable, avec une couleur rougeâtre caractéristique. Il est beaucoup utilisé en bardage et aménagements extérieurs. Malheureusement il est difficile à trouver et son prix a tendance à augmenter.
  • Le chêne : bois à la solide réputation, il a le mérite d’être un bois européen. C’est un bois clair à l’allure très noble et élégante. C’est aussi un bois très fiable et robuste, très dense et qui ne se laisse pas facilement moisir. Il est possible de lui donner de multiples rendus esthétiques. Assez difficile à travailler, il est aussi très cher.
  • Le pin sylvestre nordique : avec ses 40 mètres de haut pour les plus vieux spécimens, cet arbre offre de très beaux bois pour la menuiserie. Ses rares nœuds sont parfaits pour le travail du bois et il résiste très bien aux variations de température.
  • Le châtaigner : ce bois va du jaune ocre au brun et il est capable d’une belle longévité en utilisation extérieure (à condition d’avoir une bonne finition qui limite ses tanins). 

Attention : les appuis de fenêtre doivent impérativement être maçonnés. Il n’est donc pas possible de poser un appui de fenêtre en bois autre que bardage bois sur appui béton ou acier.

Classes de bois pour fabrication de fenêtres

Il existe un classement des essences de bois en cinq catégories (classes de bois) qui permet de définir leurs préconisations d’utilisation.

Certaines essences de bois peuvent être utilisées naturellement en bois de fenêtre ou menuiserie extérieure, tandis que d’autres doivent être traitées, physiquement ou chimiquement, à la fois contre l’humidité, contre les champignons et contre les attaques d’insectes xylophages.

Seules les classes III, IV et V sont utilisées pour les fenêtres.

Le traitement des fenêtres en bois

Il existe plusieurs types de traitement pour bois de fenêtre :

  • Traitement par aspersion chimique : permet de traiter le bois peu exposé avec une plus faible quantité de produit
  • Traitement par trempage chimique : immersion de paquets de bois pendant une durée courte
  • Traitement Flow coat : traitement par dépression qui permet d’appliquer un produit biocide en continu pièce par pièce
  • Traitement par injection d’une solution aqueuse en autoclave, combinant vide et pression
  • Traitement thermique en atmosphère contrôlée, procédé sans chimie ajoutée
  • Traitement par oléothermie chimique : imprégnation en profondeur d’un mélange d’huiles végétales et d’adjuvants naturels chauffé à basse température.

Pour la fabrication des fenêtres en bois, on recommande le traitement par trempage ou autoclave.

Le label CTB-B+ garantit le respect des normes de traitement du bois.

Bois PEFC ET FSC


Les labels du bois respectueux de la durabilité des ressources sont les labels PEFC (Programme for the Endorsment of Forest Certification Schemes) et FSC (Forest Stewardship Council). Ils certifient que le bois utilisé provient d’une gestion forestière « durable » et qui ne participe pas à la déforestation.

Voir également le label Bois de France.

Les fenêtres et portes imitation bois

Il existe des alternatives aux fenêtres en bois massif pour ceux qui ne veulent pas y consacrer le budget nécessaire, ou qui préfèrent d’autres matériaux.

  • Fenêtre imitation bois en PVC, avec filmage ou placage collé à chaud d’un film acrylique imitation bois
  • Fenêtre imitation bois en aluminium, par traitement de surface (anodisation) et couche superficielle imitation chêne, bois de rose, cèdre, merisier, acajou ou châtaigner
  • Fenêtre ou porte en composite : le composite est un matériau à base de fibres de verre et fibres de bois et PVC, qui imite esthétiquement le bois, mais n’a pas du tout les mêmes exigences d’entretien.

Avantages et inconvénients de la porte ou fenêtre imitation bois

Points forts

  • Aspect très proche de celui du bois (composite)
  • Solide et résistant aux chocs (composite)
  • Possibilité de blindage (composite)
  • Entretien moins important que le bois
  • Moins cher (PVC et aluminium)
  • Meilleure résistance à l’humidité

Faiblesses

  • Aspect assez éloigné du bois et « factice » (PVC et aluminium)
  • Revêtement fragile (aluminium)
  • Isolation moins intéressante que celle du bois
  • Parfois plus cher que le bois (composite)

Pourquoi choisir une fenêtre en bois ?

Les atouts du bois sont légion…

Les fenêtres en bois anciennes et les fenêtres en bois récentes n’ont plus rien de commun. Les procédés de menuiserie ont beaucoup progressé et ne « travaillent » plus comme avant et leur entretien est devenu beaucoup plus simple, le bois étant traité dans la masse.

La fenêtre en bois ou la porte avec sa crémone pour porte-fenêtre en bois apporte esthétique, cachet et style : elle se plie à vos goûts et à votre architecture, contemporaine ou traditionnelle. Le bois est par définition le matériau du sur mesure et de la rénovation. Il vous permet de remplacer une vieille fenêtre sur un bâtiment classé exactement à l’identique ou de fabriquer la baie vitrée de vos rêves.

Les performances des fenêtres en bois sont incomparables en termes d’isolation thermique et phonique. À vitrage identique, les fenêtres en bois sont beaucoup plus isolantes que les fenêtres en aluminium ou PVC. Les fenêtres en bois RT 2012 contribuent à améliorer largement le confort thermique de vote logement.

Des efforts considérables ont été faits sur le prix des fenêtres en bois : une fenêtre en chêne coûtera toujours plus cher qu’une fenêtre en PVC (mais elle sera plus performante et durera plus longtemps), mais pas nécessairement plus cher qu’une fenêtre en aluminium.

Sur le plan de l’entretien, finie la corvée de ponçage et de lasure tous les 2 ou 3 ans ! Certains produits récents de peintures pour bois extérieurs sont garantis jusqu’à 10 ans.

Une élégance inégalée : quel matériau est aujourd’hui plus élégant, chaleureux et capable de se plier aux savoir-faire les plus techniques de la menuiserie d’art ? Seul le bois permet de fabriquer un œil de bœuf avec des moulures, des fenêtres cintrées ou des baies vitrées en arc…

Quant à la porte d’entrée en bois, l’ensemble des qualités énumérées ci-dessus est complété par la robustesse et la solidité. Une porte d’entrée en bois massif se réalise sur mesure sans difficulté, avec ou sans vitrage, moulures… Vous pourrez sans difficulté y poser une serrure sécurité multipoints.

Avantages et inconvénients des fenêtres en bois

Points forts

  • Durable
  • Isolant thermique et phonique
  • Chaleureux et esthétique
  • Très robuste
  • Permet la rénovation à l’identique et des restaurations partielles
  • Permet l’utilisation de matériaux mixtes (bois+aluminium ou bois+acier)
  • S’adapte au contemporain comme au traditionnel
  • Longévité 50 ans en moyenne

Faiblesses

  • Entretien facilité depuis quelques années (peintures 10 ans), mais nécessaire
  • Prix supérieur au PVC et équivalent ou supérieur à l’aluminium
  • Lourd
  • Traitement chimique indispensable
  • Délai de fabrication plus long

Combien de temps dure une fenêtre en bois ?

Une porte en bois ou une fenêtre en bois bien entretenue peut durer entre 20 et 50 ans, selon l’essence de bois.

Il faudra veiller à l’entretien (graissage et réglage) des systèmes d’ouverture et fermeture, à la rénovation des couches de lasure ou peinture tous les 7 à 10 ans, et ponctuellement inspecter ou rénover les joints d’étanchéité.

Il est possible de les rénover partiellement, sans avoir à changer tout le châssis.

Garantie sur les fenêtres en bois
: la plupart des fabricants de fenêtres en bois garantissent leur menuiserie entre 20 et 30 ans.

plan de fenêtre en bois

Est-ce que les fenêtres en bois et portes en bois travaillent ?

Oui. Le bois est un matériau vivant. Il va donc très légèrement travailler, mais les traitements et techniques de menuiserie et d’isolation ont beaucoup progressé par rapport aux fenêtres en bois anciennes. Des matériaux complémentaires comme des joints d’étanchéité fenêtres en bois vont « absorber » ces quelques millimètres de fluctuations.

La fenêtre en bois est-elle un bon isolant ?

Même si c’est le vitrage qui est responsable de la plus grande partie de la déperdition thermique des fenêtres et portes, le matériau du châssis ne doit pas être négligé.

Le bois est, en soi, utilisé en construction écologique comme matériau isolant (laine de bois, maison ossature bois…). Le bois est environ 12 fois plus isolant que le béton. Une fenêtre en bois sera beaucoup plus isolante qu’une fenêtre en aluminium par exemple, et aussi isolante, voire un peu plus isolante qu’une fenêtre en PVC.

En toute logique, c’est l’épaisseur des vos profilés de fenêtres en bois qui va jouer sur l’isolation thermique et phonique : un profilé de fenêtre en bois de 78 mm d’épaisseur sera plus isolant qu’un châssis de 65 mm d’épaisseur.

Pour que votre fenêtre en bois reste bien isolante, il faudra assurer son entretien. Si le bois devient poreux, ses capacités isolantes seront beaucoup moins intéressantes.

Comment isoler une ancienne fenêtre en bois ?

Sur de vieilles fenêtres en bois, hormis remplacer les joints d’étanchéité, la seule alternative au remplacement des fenêtres en bois consiste à calfeutrer l’ancienne fenêtre en bois (avec un film isolant ou des compléments d’isolation type rideau thermique).

Il existe aussi la solution du survitrage des fenêtres en bois qui consiste à ajouter en coffrage (tapée de fenêtre en bois) une nouvelle épaisseur à votre fenêtre en vissant directement dans le châssis.

Le prix pour isoler une ancienne fenêtre en bois sans la remplacer ira de 20 € (calfeutrage par film et joints adhésifs) à 150 € pour un survitrage.

Comment ouvrir une fenêtre en bois bloquée ?

Une fenêtre en bois ancienne qui s’est déformée avec le temps ou a gonflé est signe de joints à refaire et de peinture ou traitement à rénover. Avant toute autre réparation, commencez par un bon décapage/ponçage/sablage et une rénovation de la peinture et des joints. Vérifiez également et graissez les pièces de quincaillerie.

Par la suite, différentes techniques peuvent être mises en œuvre pour débloquer une fenêtre en bois qui refuse de s’ouvrir ou ferme mal :

  • si la poignée est défaillante, elle doit être changée
  • un bois qui a gonflé peut être séché au sèche-cheveux ou en posant un déshumidificateur à proximité
  • si c’est le joint qui est trop épais, décollez-le à l’aide d’une lame de rasoir et d’alcool
  • si les charnières sont rouillées, lubrifiez-les.


Comment repeindre une fenêtre en bois ?

Il faudra rénover la peinture ou lasure de vos fenêtres en bois tous les 5 à 10 ans, selon sa qualité et l’exposition de vos façades à la pluie et au soleil.

Pour prolonger la durée entre deux rénovations de peinture, vous avez la possibilité d’appliquer au spray ou à l’éponge tous les ans un film de protection spécial fenêtre en bois. Pensez également à nettoyer régulièrement vos fenêtres en bois avec une simple éponge et un peu d’eau tiède savonneuse. Les volets fermés durant l’été et les tempêtes de grêle protégeront également vos châssis de fenêtres en bois.

Étapes pour repeindre une fenêtre en bois :

  1. Ouvrez la fenêtre et dégondez les ouvrants, que vous placerez sur des tréteaux
  2. Masquez la vitre ainsi que les joints d’étanchéité à l’aide de ruban adhésif
  3. Décapez l’encadrement de la fenêtre en bois pour éliminer l’ancienne peinture : poncez, appliquez le décapant chimique, retirez l’ancienne peinture à la spatule, dégraissez, rincez, poncez de nouveau à l’abrasif fin, puis laissez sécher
  4. Rebouchez les trous et fissures à l’aide d’un mastic ou bien d’une pâte à bois
  5. Poncez légèrement à l’abrasif extrafin, dépoussiérez
  6. Appliquez une sous-couche ou primaire bois
  7. Laissez sécher le primaire
  8. Appliquez votre première couche de peinture avec un pinceau rond (pinceau à rechampir), dans le sens du bois, en évitant les coulures
  9. Faites votre deuxième couche si besoin
  10. Retirez les rubans de masquage
  11. S’il reste des résidus de peinture, vous pouvez utiliser de l’acétone ou un grattoir en bois ou plastique pour ne pas rayer le vitrage.


Prix de la peinture pour fenêtre bois 60 à 75 € les 2 litres (une fenêtre).

Comment traiter une fenêtre en bois ?

Il faut traiter le bois de votre fenêtre pour la protéger contre les ravages du temps et les insectes.

  • Le traitement hydrofuge pour fenêtre en bois embellit le bois et lui apporte une meilleure résistance à l’eau
  • Le traitement fongicide pour fenêtre en bois permet de lutter contre les algues, lichens, mousses, champignons et dépôts verts disgracieux
  • Le traitement insecticide pour fenêtre en bois traite et prévient les attaques d’insectes ravageurs du bois. Il est obligatoire si votre région connaît la présence de termites.


Le traitement pour fenêtre en bois, quel qu’il soit s’applique obligatoirement sur un bois nu, décapé et propre. Ce qui signifie qu’il doit être appliqué après le ponçage et avant la peinture.

Comment fabriquer une fenêtre en bois ?

comment fabriquer une fenêtre en bois

La fabrication d’une fenêtre en bois, en particulier à double vitrage ou triple vitrage, demande un savoir-faire particulier en menuiserie. Il faut que votre fenêtre corresponde parfaitement à l’ouverture de la maçonnerie et respecte les performances d’isolation et d’étanchéité. Il faut aussi savoir poser les mécanismes d’ouverture et les poignées.

En d’autres termes, si vous n’êtes pas menuisier et ne maîtrisez pas les profilés et la pose de vitrage, nous vous déconseillons de vous lancer vous-même dans la fabrication de fenêtre.

Toutefois, si vous voulez fabriquer vous-même une petite lucarne de grenier ou fabriquer une fenêtre en bois pour cabane de jardin, voici comment fabriquer un châssis de fenêtre en bois :

  1. Commencez par le plan pour fabriquer une fenêtre en bois : dimensions, nombre de vantaux, épaisseur des profilés, système d’ouverture… Calculez le nombre de pièces de quincaillerie et le métrage de profilés. Prévoyez l’emplacement des fixations. Choisissez bien le type de bois et de vitrage en fonction de l’emplacement de votre fenêtre
  2. Coupez vos profilés à la scie circulaire ou scie sauteuse
  3. Tracez et travaillez les blancs, les rainures et les rails à la défonceuse ou à la fraiseuse
  4. Formez les angles et les pièces de connexion
  5. Découpez des cales
  6. Formez le cadre (châssis)
  7. Traitez ou peignez le bois avant la suite
  8. Découpez et insérez le vitrage dans le boîtier. Faites découper le vitrage sur mesure pour plus de facilité.
  9. Posez le cordon de vitrage entre le cadre et le verre
  10. Fixez tous les coins et tous les angles avec de la colle et des pièces de jonction
  11. Répétez pour les ouvrants. Fixez la poignée
  12. Fixez les pièces de quincaillerie sur le dormant
  13. Vérifiez que les gonds et charnières correspondent bien sur les ouvrants et le dormant
  14. Posez le mastic/joint de fenêtre.

Comment poser une fenêtre en bois : guide d’installation

La pose de fenêtre en bois ne diffère pas tellement de celle d'une fenêtre en alu ou PVC. Seuls les matériaux de scellement et de fixation ainsi que le type de joint vont varier. Pour une fenêtre en bois, privilégiez un cient prompt ou de briquetier.

Choisissez une poignée de fenêtre en bois assortie à la couleur intérieure de votre fenêtre. Vous pouvez également choisir une poignée de fenêtre en métal pour plus de cachet. 

Prix de pose d’une fenêtre en bois : 

  • Le prix pour faire poser une fenêtre en bois est globalement 15 % plus cher que celui pour la pose de fenêtres en PVC et aluminium. Cela vient des réglages et fixations par scellement qui diffèrent.
  • Prix de pose d’une fenêtre en bois sur mesure entre 150 et 400 €/m²
  • Prix de remplacement d’une fenêtre en bois (dépose et pose) environ 500 €
  • Prix de pose d’une fenêtre en bois standard avec 2 vantaux : 100 à 200 €

Prix d’une fenêtre en bois

Le prix d’une fenêtre en bois varie considérablement avec l’essence de bois, les dimensions, le vitrage et les détails esthétiques (décorations, moulures, cintrage…)

Certaines fenêtres en bois patrimoniales sont de véritables œuvres d’art pouvant facilement atteindre 10 000 à 15 000 € !

Le bois convient par ailleurs très bien pour les fenêtres de grande et très grande dimension (baie vitrée en bois). Dans ces cas les tarifs s’obtiennent uniquement sur devis et dépassent facilement les 10 000 €.

Prix d’une fenêtre bois pas cher (entrée de gamme) à partir de 110 €
Prix d’une fenêtre en bois sur mesure de 350 à 550 €
Prix d’une fenêtre bois sur mesure à l’ancienne de 600 à 4000 €
Prix d’une fenêtre en bois oscillo-battante de 400 € à 600 €
Prix d’une fenêtre en bois double vitrage 1 vantail de 150 € à 450 €
Prix d’une fenêtre en bois 2 vantaux de 200 € et 600 €
Prix moyen d’une fenêtre en bois haut de gamme 850 €
Prix d’une fenêtre en bois moyenne gamme de 200 à 950 €
Prix d’une fenêtre en bois de pin (fenêtre bois Brico Dépôt) à partir de 110 €
Prix d’une fenêtre en bois de chêne à partir de 150 €
Prix d’une fenêtre en bois exotique à partir de 400 €
Prix d’une porte-fenêtre bois pas cher de 250 à 550 €
Prix d’une porte-fenêtre bois sur mesure de 350 à 800 €
Prix d’une porte-fenêtre en bois double vitrage de 550 à 1500 €
Prix d’une porte-fenêtre bois 2 vantaux sur mesure de 800 à 3000 €

Vous avez un projet de fenêtre - porte - véranda ? De menuiserie ? 

Comparez les tarifs de menuisiers gratuitement en ligne.